24/01/2008

Premier biberon

Faut que j’te nourrisse, le blog. En 2 h je t’ai créé. Satisfaction. Euphorie de la création. Je t’ai enfilé de petits habits. Un ou 2 textes, quelques photos… pas de quoi te tenir chaud pour l’hiver.Mais ce soir, heureux blog, je viens à toi avec quelques biberons de lait bien chauds et un petit pull en laine. Remarque, t’as de la chance, j’aurais pu te proposer à la place la chemise de corps Damart qu’on me forçait à revêtir par temps froid. Ça me gratte rien que de l’évoquer.Bref, blog. Voici quelques mots ce soir pour ne point dépérir.Ce soir je te ferai l’ébauche du voyage à venir. Tu te rappelles que cette année je construis la roulotte (Inch’Allah !), je me forme à l’attelage et en 2009 basta, je cours, je vole. Eh bien le voyage en 2009 se précise.Je vais parcourir le Nord Pas de Calais pendant 5 mois de ferme en maison en mairie à la rencontre des personnes qui agissent pour faire vivre une agriculture durable, solidaire et citoyenne dans la région.Je sais, tu vas dire « Ô les grands mots que voilà ! ». Mais voilà, pour moi ils ne résonnent pas creux. J’y mets du sens et je vois des personnes derrière. Des paysans, des « consomm’acteurs », des élus. Des personnes qui se bougent pour redonner de la valeur à la fonction de production de l’agriculture. Production d’aliments, de paysages, d’emplois, d’animation du territoire, de liens avec les consommateurs... Je t’en reparlerai de manière plus approfondie plus tard si tu préfères.Les étapes du voyage ne sont pas définies, j’aurai besoin d’un temps de préparation avec des associations de la région qui croisent ces « champs » de l’agriculture, du développement durable, de l’économie solidaire. J’ai imaginé que je pourrai faire à peu près 1000 km et une 20aine d’étapes chez ces personnes que j’aurais repéré avant.J’ai dans l’idée de prendre du temps avec elles pour les connaître et mieux comprendre ce qui nourrit leur action. Et puis avec cette « matière »,j’ai envie d’écrire des portraits de ces personnes. Et ensuite pourquoi pas regrouper ces portraits dans un recueil « Pour une agriculture durable en Nord Pas de Calais » et témoigner auprès de personnes, de scolaires, de ces rencontres, de ces parcours de vie, de ces engagements.Ce premier voyage, je le vois aussi comme une manière de transmettre des choses à ma façon sur ce que quatre à cinq ans de travail en Nord Pas de Calais dans le monde paysan m’ont appris. Une manière de dire merci.Et aussi de préparer un autre voyage plus long à roulotte par la suite !Ça y est, le blog. Le biberon est terminé pour ce soir. Mes paupières sont lourdes. Après mes soirées-calendrier, je suis passée à des soirées-DéfiJeune : écriture du projet, recherche de soutiens, de partenariats pour pouvoir concrétiser le projet (j’en parlerai plus tard). Je vois pas le jour. Je suis même trop fatiguée pour maudire la voisine du dessus qui écoute les braiments de Céline Dion à fond. C’est pour dire ! Allez, bonne digestion et A+

09:25 Écrit par Mathilde dans Racontars | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

grossière erreur!!! jusqu'à preuve du contraire, je n'ai jamais acheté un seul 'DAMART' de ma vie ; y'aurait p't'être confusion entre 'DAMART' et 'BERNARD', qui sait?

Écrit par : c. du viornay | 01/02/2008

j'ai fait un rêve...et c'est le même! Ces mots me parlent...j'ai aussi décidé d'arreter de rêver et d'agir (et cela commence par d'interminable recherche sur internet...): j'ai croisé ces quelques lignes du bout de ton clavier...
Cela me ferait bien plaisir de converser plus longuement à en croire le sourire qui ne quitte pas ma frimousse mais ton temps doit être précieux...je te laisse sauter le pas...ou pas
Au plaisir...
Emeline

Écrit par : emeline | 09/02/2008

bravo, bon courage!!

Écrit par : max | 05/03/2008

Les commentaires sont fermés.